samedi 10 octobre 2015

Série #1: Parlons british et tasse de thé!

Aujourd'hui je vous parle d'une série britannique, une série a regardé avec des litres de thé: Downton Abbey, de jolies tenues et décor, des intrigues qui semblent soporifiques pour certain mais si passionnant pour d'autres

 


L'autre jour lorsque j'ai écris mon article sur les séries j'ai fait une terrible erreur, je n'ai absolument pas parlé de Downton Abbey, ma série favorite pour la rentrée. Celle qui donne envie de mettre ses pieds sous une couverture, de se faire un bon thé avec un muffin et de déguster tout ceci avec une petite tasse au motif floral. Mais qu'est-ce donc Downton Abbey?
Downton Abbey c'est énormément de choses, un générique reconnaissable entre tous, des châteaux, des tonnes de thé. Et c'est l'histoire d’aristocrate et de domestiques qui doivent faire face au changement qu'est le XX siècle. L'histoire débute alors que le Titanic vient de sombrer au fond de l'Atlantique. L'histoire et les affaires d'héritages étant assez compliqué à expliquer je vous laisse avec un petit résumé sorti tout droit de wiképedia:
Les héritiers de Downton Abbey ayant péri lors du naufrage du Titanic, la famille Crawley se retrouve dans une situation délicate : le domaine est soumis à l'entail, c'est-à-dire qu'il doit intégralement passer à un héritier mâle, le titre de Comte de Grantham, le domaine et la fortune de la famille étant indissociables. Les trois filles ne peuvent prétendre ni au titre ni à l'héritage. Matthew Crawley, un lointain cousin, est le nouvel héritier. Il arrive à Downton Abbey où il découvre un style de vie nouveau pour lui, avec des règles très strictes qui régissent la vie entre aristocrates et serviteurs.
Si la première saison plante décors et protagonistes, la seconde montre comment la Première Guerre mondiale va faire basculer les destins des personnages, maîtres et domestiques et les Saisons au nombre de cinq, maintenant six vont multiplier les rebondissements.
On ne se contente pas de ces histoires d'aristocrate où l'on peut d'ailleurs retrouver la talentueuse Maggy Smith ( ou Minerva McGonagall), on suit également la vie la vie des domestiques, de Daisy, d'Anna, Mme Patmore ou encore Monsieur Carson et bien d'encore. C'est un peu comme si on ouvrait un album de famille où chaque histoire se mêle. Au fil des saisons on apprend à aimer chacun des personnages, à se demander de quoi seront faits leurs futurs. Pour ne rien dire qui pourrait être considéré comme un dévoilement des intrigues, je m'arrête ici. La saison six a peine débuter, mais cette saison finale comble toute mes attentes. Si tu n'as rien à faire pendant cinq jours tu as pille le temps pour regarder les cinq saisons composées de huit épisodes et d'un épisode de Noël d'une heure et demie!



Et toi tu aimes Downton Abbey?
Une série favorite? 

1 commentaire: