mardi 1 septembre 2015

Lecture du moment #1 Septembre

Aujourd'hui j'ouvre une nouvelle catégorie, chaque premier mardi du mois je vous retrouve pour vous parler de mes livres du moment!

Pour ce premier article je vous parle de deux livres. Je choisis mes livres un peu au pif, des fois je suis déçu et d'autres fois je tombe sous le charme, mais je vous parlerais de ça dans un prochain article. Lançons-nous dans le sujet et hop!


1-La mort est mon métier, de Robert Merle:

J'ai découvert cet auteur récemment avec Malevil, roman post apocalyptique qui nous raconte l'histoire quelques survivants, je suis ensuite tombé sur L'île, histoire de matelots qui se mutinent pour fuir sur une île. Puis lors de ma dernière virée à la librairie je suis tombé sur La mort est mon métier. Le roman nous plonge dans la vie du directeur d’Auschwitz Rudolf Hoess renommé ici Rudolf Lang. On suit la vie du protagoniste de son enfance à son inscription du parti à sa nomination de directeur.

La quatrième de couverture:
"Le Reichsfürer Himmler bougea la tête, et le bas de son visage s'éclaire ...
_Le Führer, dit-il d'une voix nette, a ordonné la solution définitive du problème juif en Europe.
Il fit une pause et ajouta: Vous avez été cjhoisi pour exécuter cette tâche.
Je le regardai. Il dit sèchement:
-Vous avez l'air effaré. Pourtant, l'idée d'en finir avec les Juifs n'est pas neuve.
_Nein, Heer Reichsführer. Je suis seulement étonné que ce soit moi qu'on ait choisi..."

Si vous aimez les romans sur la Seconde Guerre Mondiale, et plus particulièrement sur les "hauts" dirigeants. Le début du livre est un peu lent, nous suivons son enfance pendant un long moment (un peu moins de la moitié) avant son inscription au parti avant de voir comment est-il arrivé à cette place.

2- Murderabiliade, d'alvaro ortiz:

J'ai lu ce livre suite à un coup de coeur sur la couverture (oui c'était un achat impulsif, mais un bon achat impulsif) Malmö Rodriguez, jeune homme fauché veut devenir écrivain sans réussir à écrire. Un jour sa mère lui annonce la mort de son oncle qui possédait deux chats. Deux chats qui semblent très quelconque mais qui en réalité ont un secret. Le mot "murderabilia" est un mot-valise qui désigne des objets liés à des meurtriers plus particulièrement des tueurs en série.
Avec le résumé que je viens d'écrire on peut s'attendre à quelque chose de glauque, mais au final on a un récit de vie touchant et drôle. On suit le narrateur lors de sa rencontre avec l'acheteur des chats. On découvre son envie d'en savoir plus sur cet homme qui s'intéresse à deux boules de poiles. Pour les accros aux BD je le recommande! 


Et toi, tu lis quoi en ce moment? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire